Le pack Le dernier cadeau de Shen pour XCOM 2 présente une nouvelle classe de soldat : le Spark.

July 01 2016
FR - XCOM 2 DLC Shen’s Last Gift introduces a new soldier class: SPAR

Le Dernier cadeau de Shen , nouveau pack pour XCOM 2, inclut une mission scénarisée centrée sur l'ingénieur en chef Lily Shen. Lors de cette mission, les joueurs débloqueront une nouvelle classe de soldat pour XCOM, appelée "Spark" : une CEM modulaire qui ne ressemble à aucune autre.

Nous avons demandé aux développeurs d'XCOM 2 de nous parler des idées qui avaient inspiré le Spark et des nouveautés que cette CEM apportera sur les champs de bataille du jeu. Découvrez leurs réponses !

"Avec la nouvelle classe du Spark, les CEM font leur grand retour dans les rangs d'XCOM," annonce Jake Solomon, directeur créatif. Les CEM (Cyber-armures Exosquelettales Mécaniques) étaient une classe de soldat additionnelle apparue dans XCOM: Enemy Within, l'extension d' XCOM: Enemy Unknown (2012). "Dans Le Dernier cadeau de Shen, Lily Shen se met en tête de fouiller un centre mystérieux après avoir entendu qu'il avait un lien avec son père." Les joueurs se souviendront sans doute que son père était déjà lui-même ingénieur en chef d'XCOM dans XCOM: Enemy Unknown.

Le Spark est similaire aux autres soldats d'XCOM dans la mesure où il est personnalisable et peut être promu, ce qui lui permet de débloquer des capacités dans l'un de ses deux arbres. Le Spark dispose également d'armes et d'armures améliorables, ainsi que d'un robot d'assistance semblable au GREMLIN, le BOT.

"Les différences se trouvent surtout dans la façon dont vous obtenez les Sparks et vous les entretenez, ajoute Solomon. Comme ils ne sont pas humains, ils doivent être construits sur le terrain d'essai et pris en charge par les ingénieurs pour être soignés après les missions. Ça peut paraître dur, mais vous pouvez envoyer les Sparks en mission même s'ils sont blessés, et ils ne paniqueront jamais. Ils ne peuvent pas se mettre à couvert, mais ils sont capables d'optimiser leur défense de manière à encaisser le plus gros des dégâts infligés à l'équipe." Il est clair que les Sparks apporteront une nouvelle dimension très intéressante au système du jeu, tant pour les débutants que pour les joueurs aguerris.

Quand il est promu, le Spark peut évoluer dans deux arbres de capacités distincts : "Machine de guerre", qui le transforme en véritable rempart défensif, et "Combat du futur", qui vise à développer sa puissance offensive. "L'une des capacités les plus fascinantes de "Machine de guerre", c'est le Sacrifice. Votre Spark crée une zone de protection qui redirige toutes les attaques sur lui, et il gagne au passage un bonus de défense et d'armure, explique Solomon. Vous avez aussi le Boulet de démolition, une capacité passive incroyable de "Combat du futur". Utilisée avec une autre capacité, elle permet au Spark de détruire les murs et les abris pendant ses déplacements. Et bien sûr, nous ne pouvions pas intégrer une CEM sans la capacité préférée des fans depuis l'époque d'XCOM: Enemy Within : la Frappe cinétique." Eh oui, on peut à nouveau projeter les extraterrestres dans les camions !

Il est clair que le Spark n'a pas du tout la même apparence que vos autres soldats d'XCOM habituels, puisqu'il n'est pas humain, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'a pas de personnalité. Greg Foertsch, directeur artistique, nous raconte que la recherche de la personnalité du Spark a été déterminante dans la création de son identité. "En réfléchissant à l'apparence du Spark, nous voulions accentuer la différence entre une personnalité positive et une autre plus sombre." Il ajoute : "Certaines têtes semblent bienveillantes, alors que d'autres s'avèrent plus menaçantes, et elles peuvent être combinées avec une voix soit aimable, soit intimidante." Ainsi, le Spark peut être tout aussi bien un camarade plein de bonne humeur, un robot sociopathe et sans cœur, ou un être entre les deux. Tous les Sparks sont différents !

Foertsch explique également que la conception du BOT a présenté certains obstacles, puisqu'il existait déjà un drone volant dans XCOM 2 : le GREMLIN. L'ambition a donc été de créer un drone ressemblant au prédécesseur technologique du GREMLIN. "Il s'agit de l'un des plus petits éléments du jeu, et nous voulions que le joueur soit en mesure de le reconnaître facilement. Nous avons tiré parti de la forme sphérique. Le BOT est clairement différent du GREMLIN, ce qui nous a permis de retoucher les versions conventionnelle et blindée, mais aussi d'adoucir les formes, tout en donnant une armure renforcée au BOT."

Mark Nauta, concepteur d'XCOM 2, précise que le Spark peut exercer différents rôles au sein de l'escouade du joueur : "Vous pouvez en faire un véritable tank pour soutenir vos soldats, ou une puissante machine à tuer capable de vaincre plusieurs ennemis en un seul tour. Ou tout ça à la fois, pourquoi vous limiter ? Faites une armée entière de Sparks !"

Mais quand vous sera-t-il possible de créer votre propre armée robotique ? Solomon explique que le joueur pourra recruter son tout premier Spark à mi-chemin de la nouvelle mission scénarisée incluse dans Le Dernier cadeau de Shen. Et une fois cette mission terminée, vous pourrez commencer à créer votre armée sur le terrain d'essai !

Fin du rapport, commandant. Suivez XCOM sur Twitter et aimez XCOM sur Facebook pour ne rater aucune information sur XCOM 2. Si vous voulez rejoindre la résistance, suivez XCOM 2 dans la communauté Steam et visitez les forums 2K !