L'art dans XCOM 2 : les extraterrestres et ADVENT

April 06 2016
FR - The Art of XCOM 2: Aliens and ADVEN

En jouant à XCOM 2, vous ne manquerez pas de tomber sur certains lieux intéressants, aussi appelés "Rumeurs de la résistance", au sein du Geoscape. Tous sont accompagnés d'une illustration, et cette série d'articles a pour but de mettre en avant vos préférées, tout en proposant un peu plus de contexte quant à leur signification. Cette semaine, nous allons parler des illustrations relatives à ADVENT et à la menace extraterrestre d'XCOM 2.

Cette illustration s'appelle "Cache extraterrestre". Selon Greg Foertsch, directeur artistique d'XCOM 2, cette image a pour but de montrer un site en apparence abandonnée, et pourtant encore potentiellement utile. "La lune dans le ciel et le brouillard donnent une impression de calme avant la tempête. L'OVNI est éteint, sans aucune lumière, et a visiblement dû effectuer un atterrissage d'urgence. L'abondance de verdure laisse à penser qu'il est là depuis longtemps, ajoute Foertsch. Les barils et le matériel extraterrestres peuvent toujours servir, puisque leurs lumières sont toujours allumées. Les lumières vertes ne sont pas du tout naturelles, et au beau milieu de cette scène de campagne, on se sent immédiatement mal à l'aise." C'est à peine si on se croirait sur Terre, vous ne trouvez pas ?

L'image suivante, un brin plus perturbante, s'appelle "Maladie". Comme vous pouvez le constater, le Sectoïde souffre d'une forme de contagion. "Avec cette illustration, nous voulions montrer un Sectoïde malade, recouvert de pustules et de boutons, ses membres gonflés, appuyé au mur d'une maison abandonnée, explique Foertsch. On en viendrait presque à ressentir de la compassion pour cette créature, qui souffre dans l'isolation la plus totale. De tous les extraterrestres, ce sont d'après moi les Sectoïdes qui ont le plus de lien avec l'espèce humaine. Ils nous ressemblent un peu, alors j'espérais que le joueur aurait un peu de peine en voyant cette créature souffrir comme ça, seule, sur une planète lointaine. On ne voit pas bien son regard, alors impossible de savoir s'il est vivant ou mort." 

"Confinement", notre illustration suivante, aborde également les thèmes de l'isolation et de la souffrance. "Dans cette image, on peut voir un hybride d'ADVENT qu'on a privé de son armure et envoyé en cellule, pieds et poings liés, et seulement éclairé par une faible lueur s'infiltrant par une lucarne en hauteur. J'ai cherché à dessein à ce qu'on ne puisse pas savoir qui l'avait jeté en prison, ADVENT ou XCOM, explique Foertsch. Les soldats d'ADVENT sont aussi des victimes du régime, une espèce génétiquement modifiée créée à partir de l'ADN de l'homme et du Sectoïde. Il est important de comprendre que sous leur armure, ils restent des créatures capables de souffrance." 

Notre dernière illustration de la semaine s'intitule "Abandon". On peut y voir un bâtiment d'ADVENT et une statue représentant un Éthéré, entourés de murs en ruines. Un panneau d'ADVENT interdisant l'accès au site est désormais fortement abîmé, et on peut voir que le bâtiment au loin est à l'abandon. "Même abandonné, la présence des extraterrestres et d'ADVENT n'est jamais bien loin, explique Foertsch. Le contraste est énorme entre la propreté de la statue et l'horreur des ruines et des barbelés. La porte arrachée représente l'espoir qu'un jour, XCOM parviendra peut-être à briser ADVENT. La statue nous rappelle que ce sont bien les Éthérés qui sont à l'origine de toute cette destruction."

Voilà qui conclut notre présentation de la semaine ! N'oubliez pas de suivre XCOM sur Twitter et d'aimer la page XCOM sur Facebook pour vous tenir au courant de toutes les informations ayant trait à XCOM 2. Et si vous souhaitez vous enrôler dans la résistance, suivez XCOM 2 sur Steam Community et rejoignez les forums 2K !