L'art dans XCOM 2 : le monde

April 13 2016
FR - The Art of XCOM 2: The Worl

En jouant à XCOM 2, vous ne manquerez pas de tomber sur certains lieux intéressants, aussi appelés "Rumeurs de la résistance", au sein du Geoscape. Tous sont accompagnés d'une illustration, et cette série d'articles a pour but de mettre en avant vos préférées, tout en proposant un peu plus de contexte quant à leur signification. Cette semaine, nous allons parler des illustrations relatives au monde établi dans XCOM 2.

Cette illustration s'appelle "Une armée à l'abandon". D'après Greg Foertsch, directeur artistique d'XCOM 2, cette image cherche à montrer l'incapacité des forces armées modernes à repousser l'invasion extraterrestre. "L'avion de chasse et le blindé sont des reliques abandonnées depuis longtemps par leur pilote sur le champ de bataille. Ici, c'est l'ambiance qui prévaut : l'ambiance est morose, entre la rouille et la végétation qui engloutit peu à peu ce qu'il reste de ces machines de guerre, comme immobiles dans le temps. Tout est étrangement calme et paisible, bien loin du tumulte d'une scène de guerre."

Cette prochaine illustration, s'intitulant de façon assez évidente "Réfugiés", représente des humains en exil. "Leurs armes sont primitives et ces gens sont prêts à tout pour continuer à vivre en dehors des centres urbains d'ADVENT, explique Foertsch. Ils sont constamment sur la route, sans jamais s'arrêter bien longtemps quelque part. Ils mènent une vie compliquée, nomade, et on peut lire la souffrance sur leur visage. Mais en y regardant de plus près, on remarque aussi autre chose : une puissante détermination à survivre. À la différence des habitants des centres urbains, eux sont libres... autant que possible."

L'illustration suivante, "Voyageur", nous donne un aperçu de la survie en solitaire dans un monde dominé par ADVENT. "Nous tenions vraiment à ce que cette image paraisse très mystérieuse, reconnaît Foertsch. On peut y voir un voyageur, sous une capuche, assis près d'un feu. Un gros sac est posé près de lui. Son regard luit à la lueur des flammes, peut-être un peu trop pour qu'il soit humain. On ne distingue pas vraiment les traits de son visage. Impossible de savoir s'il s'agit de quelqu'un de confiance... De nature inconnue, humain, extraterrestre ou hybride, les gens qui vivent seuls en marge de la société sont parfois obligés de faire preuve d'une morale discutable pour assurer leur survie." 

Cette nouvelle image, "Un monde de loisirs", illustre le grand écart entre le monde libre d'antan et la dure nouvelle réalité d'une vie passée à fuir ADVENT. Ici, Foertsch tenait à ce que notre oeil soit immédiatement attiré par la montagne russe délabrée soit au centre. "On peut voir un parc d'attractions en arrière-plan, recouvert par la végétation et hors d'usage. Ce fantôme d'une époque révolue fait l'effet d'une piqûre de rappel pour tous ceux qui l'aperçoivent. Au pied de la montagne russe, un petit campement s'est installé, symbole d'une humanité qui cherche à se reconstruire et à se retrouver suite à la destruction des villes." 

Notre dernière image de la semaine s'appelle "Havre de paix" ; elle nous donne un exemple de ces colonies où des petits groupes de gens se sont réunis pour vivre hors du contrôle d'ADVENT. "Ces survivants se réapproprient des bâtiments abandonnés et font de leur mieux pour remettre en état ce qu'ils parviennent à trouver, explique Foertsch. Ici, on ne voit aucun habitant, ce qui peut amener le joueur à se demander où tout le monde est passé. Est-ce que les habitants se cachent ? Est-ce qu'ils sont partis ? Est-ce qu'ADVENT les a tous arrêtés ?"

Vous remarquerez aussi peut-être les débris qui volent dans l'air. "Le vent symbolise l'activité et la vie du lieu, mais c'est au joueur de décider s'il se lève ou s'il est en train de retomber. Le relais radio, au centre de l'image, peut paraître archaïque pour 2035, mais ces tours sont essentielles au maintien de la résistance. Sans communications, impossible pour ces havres de paix de survivre, et pour leurs habitants de garder un coup d'avance sur le nouvel ordre mondial."

Voilà qui conclut notre présentation de la semaine ! N'oubliez pas de suivre XCOM sur Twitter et d'aimer la page XCOM sur Facebook pour vous tenir au courant de toutes les informations ayant trait à XCOM 2. Et si vous souhaitez vous enrôler dans la résistance, suivez XCOM 2 sur Steam Community et rejoignez les forums 2K !